Des expositions à visiter

Expositions permanentes

Le riche patrimoine culturel et historique de Brijuni est enrichi par des expositions permanentes du parc national. Profitez de l'occasion et visitez les expositions étonnantes. L'exposition permanente "De la mémoire d’un ancien Autrichien" montre la transformation de Brijuni des îles paludiques en une station balnéaire à la mode et un centre de traitement qui est devenu un lieu préféré de rassemblement de l'élite européenne et mondiale. L'exposition permanente "Josip Broz Tito sur Brioni" décrit l'activité de l'ancien président yougoslave sur l'île, tandis que dans la collection d'histoire naturelle, il y a des animaux taxidermisés du zoo de Brijuni, à savoir un parc safari. L'exposition des copies de fresques et d'inscriptions glagolitiques d'Istrie et de Kvarner constitue le patrimoine culturel médiéval le plus impressionnant de cette région.
Le patrimoine culturel médiéval de cette région

L'exposition des copies de fresques et d'inscriptions glagolitiques d'Istrie et de Kvarner

L'église gothique de Saint-Germain a été construite en 1481. Elle est dévouée au courageux habitant de Pula qui, à la fin du troisième siècle, a osé s'opposer à l'intolérance envers les chrétiens auprès de l'administrateur de la ville et a donc été condamné à mort. La fête de ce martyr est célébrée le 30 mai.
 

Reconstruite en 1911

L'église était décorée de fresques de l'époque gothique, mais tout l'inventaire a été endommagé par un incendie à la fin du 19ème siècle. Elle a été reconstruite en 1911 où une mosaïque en noir et blanc de la villa romaine à la baie de Verige a été intégrée dans le sol de l'église. L'année prochaine, une sacristie a été construite sous la forme d'une église typique d'Istrie avec une loggia – « lopica »   dans les murs desquels sont incrustés des fragments en pierre de l'histoire de Brijuni.
 

Ouverture de l'exposition en 1958

Depuis l’année 1958, il y a dans l’église l'exposition des copies de fresques et d'inscriptions glagolitiques d'Istrie et de Kvarner qui constituent le patrimoine culturel médiéval le plus impressionnant de cette région. Ainsi, en un seul endroit, vous pouvez voir des copies de fresques de Berm, Hum, Rakotul et Lovran ainsi que les plus importantes inscriptions en pierre écrites en glagolite.

Un travail précieux de la transformation des îles paludiques en une station balnéaire à la mode

De la mémoire d’un ancien Autrichien

À l'occasion du centenaire de l'arrivée sur l'île de Paul Kupelwieser, ancien propriétaire et créateur de Brijuni, en 1993, l’exposition De la mémoire d’un ancien Autrichien a été mise en place.

 

Une représentation de la transformation des îles de Brijuni

Pour reprendre les mots de Paul Kupelwieser, d'après des extraits du texte de son livre, ainsi que d’après les photographies, les cartes postales anciennes et les imprimés (les livres, les revues), il est montré un travail précieux de la transformation des îles paludiques en une station balnéaire à la mode et un centre de traitement   qui est devenu un point de rencontre de l'élite européenne et mondiale, et non seulement aristocratique,   mais aussi culturelle, scientifique, industrielle et économique.

L'activité du président de la Yougoslavie sur l'île a été peinte

Josip Broz Tito sur les Brioni

Les jours de Tito sur les îles de Brijuni

Par l’exposition de photographies « Josip Broz Tito sur les Brioni », ouverte en 1984, l'activité du président de la Yougoslavie sur l'île a été peinte de sa première arrivée le 20 juin 1947 au dernier jour de son séjour le 29 août 1979  où il est parti de la jetée de Brijuni à la sixième conférence au sommet des pays non alignés à La Havane.

 

Rencontres avec diverses délégations et personnalités

Au cours de la période de trente ans, de nombreuses réunions y ont eu lieu avec diverses délégations, citoyens éminents, associés et amis, ainsi que des personnalités du monde culturel, artistique et scientifique. De nombreux ministres et représentants de gouvernements, chefs de missions diplomatiques et ambassadeurs, ainsi que de nombreuses délégations d'États et de partis ont visites les îles de Brijuni.

La longue série de drapeaux montre 60 pays du monde entier dont les présidents (90 présidents) ont visité ces îles. Entre la première visite d'État au plus haut niveau (empereur éthiopien Haile Selassie, le 24 juillet 1954) et la dernière (Luis Kabral, président de la Guinée-Bissau, le 13 août 1979), l'île a été visité par de nombreuses têtes couronnées d'Europe et d'Asie et des présidents de quatre continents.

Les préparations taxidermiques placées dans les dioramas

La collection d'histoire naturelle

Collection depuis l’année 1986

Josip Broz a reçu de nombreux cadeaux au cours de ses années d'activités politiques. Parmi les cadeaux habituels de protocole, ils y étaient des animaux, taxidermisés ou vivants. Une partie des animaux arrivés dans le zoo ou le parc safari de Brijuni, ou les ancêtres de ces animaux nés à Brijuni, ils étaient taxidermisés après la mort. Cela a abouti à une collection élargie qui a été organisée et exposée depuis l’année 1986.

 

Les animaux taxidermisés

Les préparations taxidermiques sont placées dans les dioramas dans lequel les arrière-plans peints et les herbes évoquent leur habitat naturel. Près de 200 préparations ont été déployées dans 19 dioramas, dont 7 représentent la faune africaine, 4 la faune asiatique, 1 la faune australienne et 1 la faune sud-américaine, tandis que dans d’autres dioramas est la faune européenne, en particulier la faune de Brijuni qui n’est que partiellement accessible pendant le programme d’excursions.

Aujourd’hui, en ces temps agités où nous sommes conscients du fait que plusieurs dizaines d'espèces végétales et animales sont éteintes chaque jour sur la planète, on devrait s’arrêter au moins pour un instant devant la beauté de la nature. Par conséquent, cette exposition devrait également être une incitation à notre meilleure connaissance de la nature et la préservation de la beauté, de la richesse et de la diversité de la vie sur Terre.

Découvrez le patrimoine naturel, culturel et historique du Parc national de Brijuni à travers l'exposition de Paul Kupelwieser, ancien propriétaire et créateur conceptuel de Brijuni et de Josip Broz Tito, ancien président de la Yougoslavie. Découvrez la richesse de la faune du jardin zoologique situé dans le parc Safari actuel en visitant la collection d'histoire naturelle.
Achetez vos billets